CHEVEUX SUPREME – WATER WAVE JAMAICA CROCHET BRAID LINDA 22″

9.00$

CHEVEUX SUPREME – WATER WAVE JAMAICA CROCHET BRAID LINDA 22″

COULEUR DISPONIBLE : 1 – 1B – 2 – 4 – 27 – 30 – 33 – BG

 

Description

CHEVEUX SUPREME – WATER WAVE JAMAICA CROCHET BRAID LINDA 22″

Depuis de nombreuses années, les tresses africaines n’ont jamais cessé de séduire aussi bien les hommes que les femmes. D’origine africaine pour dompter les cheveux crépus, les tresses africaines séduisent les personnes de toutes origines ethniques.  Souvent portées par les célébrités, elles ne cessent de se réinventer avec récemment ce que l’on appelle les « boxer braids » qui ont connu un large succès lorsque Kim Kardashian a décidé de les porter.  Permettant de rester coiffé pendant plusieurs jours voir plusieurs semaines, voici tout ce que vous devez savoir sur les tresses afros !

Tresses africaines, des possibilités infinies

Les tresses africaines offrent un nombre infini de possibilités, à commencer par les nattes africaines qui sont les plus classiques soit de fines tresses réalisées sur l’ensemble de la chevelure. Les nattes africaines ont l’avantage de pouvoir rajouter de la longueur aux cheveux par le biais d’extensions et de réaliser différentes coiffures grâce à leurs finesses. Qui plus est, elles vont permettre d’ajouter de l’originalité à sa coiffure en y mêlant des extensions de couleur par exemple. Évidemment l’épaisseur des tresses africaines classiques pourra être adaptée comme on le souhaite et la technique utilisée sera pensée en fonction de la nature des cheveux.

Il existe aussi ce que l’on appelle des vanilles, à la différence des tresses afro, elles se présentent comme des torsades, une variante intéressante si l’on souhaite un look différent. On pourra également citer la tresse indienne qui à la différence de la tresse afro permettra d’obtenir un rendu « coiffé-décoiffé » qui sera très différent et qui contrairement à ce que l’on pourrait croire demande un certain savoir-faire pour obtenir un joli résultat.

Enfin, il existe également la possibilité de faire ce que l’on appelle des tresses collées. Il s’agit d’un tressage qui se fera contre le crâne sur la totalité des cheveux ou simplement sur une partie. Le style de tressage, l’épaisseur et même le dessin que font les tresses sur le crâne permettent énormément d’options différentes afin de sans cesse renouveler son look (plus d’informations sur les tresses sur le blog leguidedupeigne.fr).

 

Les tresses africaines : une coiffure pour toutes et tous

L’avantage avec les tresses africaines, c’est qu’elles conviennent à tous les types de cheveux, toutes les couleurs et toutes les longueurs (elles sont seulement déconseillées pour les personnes souffrant d’alopécie). On pourra choisir de les porter le temps d’un événement comme une soirée, mais aussi de façon quotidienne puisqu’elles tiendront sur la durée.

Cependant, pour que l’expérience soit réussie, il convient d’être informé avant de faire des tresses africaines. Tout d’abord, il est conseillé de confier cette mission à un coiffeur spécialiste dans la réalisation de tresses africaines qui saura adapter sa technique et ses conseils au type de cheveux. Il convient de garder ses tresses afros entre 4 et 6 semaines et de faire une pause de 15 jours entre chaque tressage pour ne pas abîmer ses cheveux.

D’ailleurs, même tressés, il faudra particulièrement prendre soin de ses cheveux en les lavant et les séchant de manière adéquate (un article sur le sujet ici). On n’hésitera pas à prendre conseil auprès de son coiffeur pour en savoir plus sur les bonnes astuces à connaître comme le fait de dormir avec un foulard pour protéger ses tresses par exemple.

Le professionnel qui procédera au tressage sera le plus habilité à fournir de bons conseils en fonction de la coiffure choisie, du type de cheveux et de la présence ou non d’extensions.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CHEVEUX SUPREME – WATER WAVE JAMAICA CROCHET BRAID LINDA 22″”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.